Mise en avant

L’Union des Voyageurs du Nord (UVN), association créée en 1978 par Georges Lapierre et plusieurs passionnés des Transports publics, promeut le développement de Transports collectifs efficaces et représente les usagers des Transports en commun du Nord – Pas-de-Calais : Transports urbains, autocars, TER, Intercités, TGV… . L’UVN est adhérente de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports)  http://www.fnaut.fr .  Nous favorisons toutes les initiatives utiles à l’intérêt commun : amélioration des infrastructures, des dessertes et de l’intermodalité. Plus largement, nous menons aussi des actions dans le domaine de l’écomobilité, de l’environnement, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire : Les Transports collectifs ne sont qu’un maillon d’une chaîne qui inclut la marche, le vélo, etc….

En 2011, l’UVN a aussi été avec l’ADAV à l’origine du collectif « Place aux Piétons », qui regroupe 13 associations pour demander la piétonnisation de la Grand Place de Lille et des alentours. Une pétition a regroupé plus de 1000 signatures  .

L’UVN intervient auprès des élus et des organismes de transport pour demander l’amélioration des transports collectifs. Agissez avec nous pour des transports efficaces, la défense des usagers, un meilleur environnement. En adhérant à l’UVN,  vous pouvez manifester votre soutien à notre action. uvn-flyer

Le nouveau Plan de Circulation de Lille : un indéniable progrès

L’approche des fêtes de Noël est depuis des années l’occasion d’encombrements de circulation à Lille. Les lobbys du tout-voiture en profitent pour dénigrer le plan de circulation mis en place cet été.

Ce nouveau plan de circulation est un progrès (le seul depuis des années) pour l’apaisement de la circulation en hyper-centre. Le Collectif Place aux Piétons soutient fermement ce plan CP 25 novembre 2016 v2-1 et invite la Ville de Lille à ne rien céder.

Pétition en ligne accessible  ici

Rapport prospectif transports Hauts de France : 13 lignes TER menacées

Le Conseil Régional des Hauts de France vient de présenter son rapport prospectif pour les Transports dans la Région. Ce rapport esquisse des orientations positives en matière de gouvernance et de grands projets, mais est particulièrement inquiétant pour « la disparition programmée des dessertes TGV de la Région » et surtout pour les petites lignes TER : on y apprend que 515 km de voies en mauvais état sont déjà impactées par des limitations de vitesses, et que 465 M€ seront nécessaires pour éviter leur fermeture d’ici 2022. Le calendrier des fermetures est même déjà annoncé (voir page 6 rapport-prospectif transports Juillet 2016 reduit )

Pour Ascq Orchies (mai 2015) et La Ferté Milon Fismes (Reims) (2016) c’est déjà trop tard. Puis St Pol Etaples en 2017, Abbeville Le Tréport 2018, Beauvais Abancourt 2018, Lille Comines 2019, Lourches Valenciennes 2019, St Pol Béthune 2019, St Pol Arras 2020, Abancourt Le Tréport 2020, Laon Hirson 2022, Crépy en Valois Laon 2024, et Douai Cambrai (date non précisée). Donc notamment St Pol et Le Tréport n’auraient plus aucune desserte ferroviaire…. dans 4 ans, autant dire demain dans le monde des travaux ferroviaires !

Nous protestons fermement contre cette dégradation annoncée. L’Etat (responsable de la politique des transports et actionnaire exclusif de la SNCF, et donc responsable depuis des années de cette incurie), la Région (en renégociant le Contrat de Plan Etat Région : seules 5 lignes y sont actuellement prévues à rénover) et SNCF Réseau (en y mettant les moyens) ont le devoir d’agir. Et vite.

Un véritable « Plan Rail » est nécessaire comme l’ont déjà fait d’autres régions (Midi-Pyrénées, etc…). Certes le montant des travaux paraît élevé, mais il représente moins d’un an de financement des conventions TER, ou encore 80 euros par habitant. Etalé sur 10 ans, et à un moment où les taux d’intérêts sont au plus bas, c’est un investissement nécessaire pour l’avenir.

 

Nouvelles dessertes pour les gares de Roubaix, Tourcoing, Pont de Bois, Ascq et Baisieux

A partir du 12 juin 2016 tous les trains s’arrêteront à Roubaix , Tourcoing (pour Lille-Kortrijk) et Pont de Bois, Ascq et Baisieux (pour Lille-Tournai) ce qui facilitera les trajets dans l’Eurométropole aux heures creuses ou tard le soir, avec des correspondances facilitées avec le métro.  UVN Communiqué de presse 26-5-2016 Desserte TER Lille

Nous regrettons néanmoins que plusieurs trains oublient encore de desservir la gare de Pont-de-Bois (correspondance métro-bus, université, habitat dense…) !

Actions en cours

Pétition pour l’aménagement de la Rue du Faubourg d’Arras avec des couloirs bus + vélos. L’aménagement de cette quasi autoroute urbaine est bloqué depuis plus de 3 ans par les élus locaux ici

Pétition pour l’avenir de la ligne Lille-Comines ici  et voir communiqués de presse  ComPresse-TER_Lille_Comines (22-4-2016) et ComPresse-TER_Lille_Comines4 (25-5-2016 : service d’été/grèves). La page Facebook des usagers Lille-Comines ici