Litiges – Médiation

Litiges – Médiation

Vous avez beau vous croire en règle, un contrôleur tâtillon va y trouver à redire ? Un transporteur a perdu vos bagages ? L’indemnisation de votre retard ne vous satisfait pas ?

Nous pouvons vous aider à faire valoir vos droits, avec  si besoin l’appui du service juridique de la FNAUT nationale, association agréée de consommateurs.

Cette aide ne concerne pas les fraudeurs d’un jour et encore moins les fraudeurs professionnels. L’UVN comme la FNAUT considère que la fraude est une incivilité qui nuit au développement des Transports collectifs par le manque de recettes et les frais de contrôles qu’elle occasionne.

Comment agir ?

Tout d’abord vous devez, si vous ne l’avez pas déjà fait, écrire au Service Clientèle du transporteur concerné (par courrier Recommandé AR).

Si la réponse ne vous convient pas, ou si vous n’avez pas de réponse  dans le mois qui suit votre courrier, vous pouvez recourir vous même au Médiateur. Attention, vous disposez d’un délai maximal de deux mois à compter de la date du procès verbal pour adresser votre contestation :

Pour la RATP : ici

Pour la SNCF et ses filiales ferroviaires (Eurostar, Thalys, Ouigo,…) ici ; accès direct ici  En moyenne le médiateur SNCF donne raison à l’usager dans plus de la moitié des cas (57% en 2015) : On peut le comprendre comme une efficacité du service de Médiation, mais aussi comme un manque d’écoute du Service Client SNCF… (rapport annuel ici) .

Pour tous les autres cas (Transports urbains, Avion, Autocars, Thello, Agences de voyage,…) ici .